Accueil / Votre peau

Votre peau

Votre peau

Structure

Organe constituant le revêtement extérieur de l’être humain.
Sa surface est en constant renouvellement.
Lorsque la peau est dite « normale », elle se caractérise par une surface lisse et régulière, sans variation de relief ni de couleur, les pores sont resserrés.

Une organisation en 3 couches distinctes :

 

  • L’épiderme : zone supérieure en contact avec l’extérieur.
    Ce tissu contient 3 types de cellules :
    • Kératinocytes : se chargent en kératine en vieillissant (molécule résistante et imperméable à l’eau)
    • Mélanocytes : responsables de la fabrication des pigments de mélanine, à l’origine de la couleur de la peau et de sa protection naturelle contre le rayonnement solaire
    • Cellules de Langhérans : cellules de défense immunitaire

    L’épiderme est organisé en 4 couches superposées, la plus connue étant la couche cornée au contact du monde extérieur.
    L’épiderme assure protection, échanges et renouvellement cellulaire.
  • Le derme : zone intermédiaire de nature fibreuse d’épaisseur variable.
    Il contient les vaisseaux sanguins, les glandes sudoripares, les follicules pilo-sébacés, de nombreuses cellules immunitaires, des récepteurs sensoriels sensibles à la pression et aux variations de température ainsi que des terminaisons nerveuses réagissant  à la douleur.
    3 éléments constitutifs : des cellules (fibroblastes), des fibres  (élastine et collagène qui garantissent élasticité, souplesse mais aussi résistance), de la substance fondamentale dans laquelle baignent cellules et fibres.
    Le derme joue un rôle de nutrition et de soutien.
  • L’hypoderme : coussin graisseux profond, d’épaisseur variable selon les individus.
    Il assure le stockage des graisses en vue de fournir de l’énergie, il protège les organes en amortissant les chocs, il sert aussi d’isolant thermique.

Fonction

3 fonctions indispensables et complémentaires

La peau ne se contente pas d’être une simple limite physique entre l’organisme et son environnement.

  • Rôle de protection: Avant tout, la peau protège l’organisme des agressions possibles :
    • mécaniques : frottements, pression, coupures…
    • physiques : vent, froid, chaleur…
    • chimiques : pollution, usage de produits agressifs ou inadaptés
    • biologiques : infections bactériennes ou mycosiques (champignons)

Pour cela elle dispose de nombreuses propriétés : imperméabilité, résistance, souplesse, capacité à se renouveler ou à cicatriser ou encore mise en œuvre du système immunitaire.

La surface de la peau saine est recouverte d’un manteau protecteur naturellement acide, sa valeur de pH est 5,5. Ce manteau acide se développe pendant les premiers mois de la vie.

Ce pH 5,5 joue un rôle protecteur essentiel contribuant à la bonne santé de la peau :

    • il assure le bon fonctionnement de l’écosystème cutané,
    • il intervient dans le renouvellement cellulaire,
    • il évite le dessèchement cutané,
    • il favorise la synthèse et la stabilisation des lipides cutanés formant la barrière de la couche cornée.

Plus d’information sur le pH 5.5, cliquez ici.

  • Rôle d’échanges

La peau assure des échanges entre le milieu intérieur et l’environnement extérieur.

Elle permet notamment la régulation de la température corporelle par le phénomène de la transpiration (élimination de la sueur à la surface de la peau pour rafraîchir l’organisme).

  • Rôle de transmission

De nombreuses terminaisons nerveuses situées dans la peau peuvent transmettre au cerveau des messages informant ainsi de situations agréables ou non, voire dangereuses pour le corps tout entier (torsion, pression, écrasement, brûlure…)