Accueil / Votre peau / Types de peau

Votre peau

Types de peau

Peau mixte ou grasse

La peau grasse se caractérise par un grain de peau plus épais qu’une peau normale, des pores dilatés, un teint terne et luisant. La peau fabrique le sébum en quantité trop importante, favorisant l'apparition plus ou moins marquée d'imperfections cutanées. Le phénomène peut se généraliser à l’ensemble du visage voire s’étendre à certaines zones du corps (torse, dos), la peau est alors qualifiée de peau grasse.

Si le phénomène se limite à la zone médiane du visage, aussi appelée zone T (front, nez, menton), sans s’étendre aux joues et aux pommettes, on parlera de peau mixte.

Attention aux faux-semblants, les peaux grasses ne sont pas plus résistantes que les autres, elles sont même sujettes à de vives réactions si on les agresse avec des produits trop décapants !

De même le soleil n’est pas un ami des peaux mixtes ou grasses. Il améliore de façon transitoire l'aspect des imperfections mais le rayonnement UV stimule fortement la production de sébum et entraîne un épaississement de la peau, contribuant à l'obstruction des pores.

Peau sèche

La peau sèche se caractérise par un grain de peau très fin, un toucher rêche. La peau manque de souplesse, de confort.

Une production insuffisante de sébum perturbe le bon fonctionnement du manteau protecteur naturel pouvant entraîner une altération des lipides cutanés, une déshydratation, des irritations voire des risques d’infection.

La peau sèche ressent des tensions et des tiraillements pouvant aller jusqu’aux démangeaisons par temps froid ou venteux ou après un contact prolongé avec l’eau ou un détergent.

Des squames de taille plus ou moins importante peuvent apparaître sur tout le corps et en particulier sur les jambes (impression de peau en écailles).

Pour plus d’informations sur le manteau protecteur naturel, cliquez ici.

Peau déshydratée

A ne pas confondre avec la peau sèche !

Par manque d’eau et non de lipides, la peau déshydratée ressent des sensations d'inconfort, le teint perd alors de son éclat. Les peaux déshydratées peuvent devenir fragiles et réactives. Elles marquent facilement et peuvent voir apparaître de fines rides si le taux d’hydratation n’est pas rétabli rapidement.

Les origines de la déshydratation peuvent être nombreuses : pollution, conditions atmosphériques (vent, froid, soleil), chauffage excessif ou climatisation, dérèglement hormonal ou encore processus naturel de vieillissement.

Peau sensible

La peau sensible est souvent une peau fine, claire, qui picote, tiraille, rougit facilement voire desquame.

Elle réagit de façon excessive à diverses situations : eau calcaire, produits de soins et de toilette standards, vent, froid, chaleur, émotions ou stress.

Une peau sensible hyper-réagit à des situations qui seraient sans effet pour d’autres types de peau, il n’y a donc pas d’origine allergique à ce phénomène.

La peau sensible se caractérise par un seuil de tolérance très abaissé, ce phénomène est principalement dû à une altération de la fonction de protection de l’épiderme.

Pour plus d’informations sur la fonction de protection de l’épiderme, cliquez ici.

Peau de bébé

A la naissance, la peau de bébé est déjà totalement formée (sauf chez le prématuré).

Elle présente malgré tout une spécificité qui explique sa fragilité : sa structure lipidique est immature et son manteau protecteur naturel en cours de développement, ne se mettra en place qu’après plusieurs mois de vie.

C’est pourquoi la peau de bébé est fine et délicate, sensible aux irritations et aux infections et a tendance au dessèchement.

Pour plus d’information sur le manteau protecteur naturel naturel, cliquez ici.

Il est donc vivement recommandé de n’utiliser que des produits de soins et de toilette spécifiquement développés pour respecter l’épiderme fragile des bébés.

Voir la gamme Bébé sebamed.

Le siège de bébé

  • Dermite du siège ou érythème fessier : c’est quoi ?
    Il s'agit d'une irritation avec altération de la barrière protectrice naturelle de la peau, elle est localisée aux zones couvertes par les couches (fesses, organes génitaux, intérieur des cuisses). Les fesses sont rouges, chaudes et gonflées, des fissures peuvent apparaître, la peau peut même peler.
  • Irritations du siège : quelles origines?
    Ce phénomène peut être observé lors d’une toilette répétée et agressive, lorsque la couche frotte contre la peau, qu'elle est trop serrée ou qu'elle n'est pas changée assez fréquemment mais aussi lors de diarrhée, de modification alimentaire, ou encore d’épisode infectieux ou de poussées dentaires.
  • Quelle attitude adopter ?
    • Changez régulièrement la couche afin de limiter la macération et garder les fesses de bébé au sec
    • Effectuer la toilette à l’eau tiède et non chaude, avec un produit d’hygiène doux, sans savon, respectueux de l’épiderme fragile de bébé (les produits trop agressifs altèrent la barrière cutanée)
    • Sécher tout en douceur sans frotter, particulièrement au niveau des zones de plis
    • Appliquer à chaque change, une crème protectrice et isolante garantissant sécurité et tolérance.

Voir la Baby Cream soin extra-douceur.

Le pourtour de la bouche de bébé

Les irritations du contour de la bouche se caractérisent par des rougeurs, une peau rêche et parfois des petits boutons et des gerçures. Elles sont liées à la macération de la salive suite à l’usage répété d'une sucette, la succion du pouce ou lors de poussées dentaires.
Ces phénomènes peuvent être évités en appliquant quotidiennement un produit hydratant et réparateur, garantissant sécurité et tolérance.

Voir le Baume Lip Protect.